Conférences
Le samedi 3 novembre 2007, une trentaine de membres de l'association se sont retrouvés à Aarau pour entendre Monsieur Florian Hollard, de Paris. Celui-ci, par la présentation d'un film et d'une conférence, a évoqué la vie passionnante et héroïque de son père durant la seconde guerre mondiale de 1939-1945.
Chef d'un réseau qu'il a progressivement constitué, Michel Hollard parvint, lors de ses nombreux passages clandestins en Suisse, à communiquer aux services suisses et britanniques de précieuses informations. Ses observations concernaient principalement la mise en place en Normandie de très nombreuses bases de lancement de V1, projectiles destinés à détruire Londres. Toute cette action de résistance, de haut niveau, s'est faite sans recourir à des actes de violences. En février 1944, le résistant tombe entre les mains de la Gestapo. A la fin de la guerre, Michel Hollard, miraculeusement rescapé d'un camp de concentration, est décoré par le roi de Grande-Bretagne.
En 2005, Florian Hollard a publié un ouvrage retraçant toute cette épopée. Et lors de cette journée à Aarau et de la journée qui a suivi à St-Gall est né un projet, celui de traduire son livre en allemand. Cette traduction, rondement réalisée a été publiée une année plus tard, grâce à de généreux soutiens dont celui de l'association. Mais pourquoi évoquer de tels événements dans le cadre d'une association qui s'occupe de l'histoire des huguenots? Il y a certainement une mystérieuse filiation entre ce qu'a été la résistance des huguenots et ce qu'a été la résistance de plusieurs, dont Michel Hollard, durant la seconde guerre mondiale. De plus, Michel Hollard grâce à ses ascendances huguenotes a fait une rencontre surprenante au début des années 1980.

Florian Hollard, Michel Hollard, le Français qui a sauvé Londres, Paris, le cherche midi, 2005.
Florian Hollard, Michel Hollard, der Retter von London, Als Freiheitskämpfer gegen die Geheimwaffe V1, Frauenfeld, Huber, 2008.

D'autres conférences semblables ont pu encore être organisées grâce à la disponibilité de Monsieur Florian Hollard, l'une à Payerne, l'autre à la Brévine. C'est en effet dans cette dernière localité que Michel Hollard est parvenu la première fois qu'il est arrivé clandestinement en Suisse et qu'il y a passé encore bien des fois par la suite. A La Brévine, la rencontre a eu lieu le 18 mai 2011, soit septante ans jour pour jour après la première fois que le résistant y est arrivé.
Si vous désirez faire partie de notre association :
Inscriptions